Intégrer des jeux dans son enseignement : le jeu comme stratégie d’apprentissage

ISEL (Institut Supérieur d'Études Logistiques)

Le jeu comme stratégie d’apprentissage est de plus en plus utilisé dans l’enseignement supérieur au nom d’une intuition, lui attribuant la capacité de faire coïncider plaisir et effort. Quitte à faire « vieux jeu » en n’acceptant pas a priori cette efficacité pédagogique, l’enseignant et les équipes pédagogiques gagnent selon nous, et avant de se lancer dans une mise en oeuvre pédagogique risquée, à prendre le temps de poser un certain nombre de questions qui touchent à la motivation des apprenants (l’enjeu), à la liberté régulée de l’espace du jeu (la règle) et à l’impact du jeu sur le parcours d’apprentissage tout au long de la vie (le hors-jeu). Comprendre pourquoi l’on joue, s’appuyer sur la variété des profils des ludo-apprenants et celle des types de jeux, mesurer la valeur de la défaite, identifier les idéologies sous-jacentes dans les mécanismes simulés, ou encore savoir articuler l’activité avec l’ensemble du parcours de formation constituent autant de préalables nécessaires à une utilisation réussie du jeu en situation d’apprentissage.

▬ Parcours "Gamifier la formation" conférence

Retour au programme